Mis en exergue: Les pays signent une déclaration commune sur l’action en faveur des océans et du climat Arrow Mis en exergue: 10 événements océaniques à surveiller à la COP28 Arrow Mis en exergue: Lire le nouveau rapport : L'océan comme solution au changement climatique Arrow Mis en exergue: Lire le communiqué conjoint des dirigeants du Panel sur les océans publié lors de l'Assemblée générale des Nations Unies de 2023 Arrow

Le Panel sur les océans appelle les nations à adopter l’objectif de gestion durable des océans 100%

4 décembre 2023

DUBAÏ (2 décembre 2023) — Le 2 décembre, le Groupe de haut niveau pour une économie océanique durable (Panel Océan) a lancé la Déclaration commune sur l'action océanique et climatique, appelant les pays du monde entier à gérer durablement 100% de leurs eaux nationales, afin de sauvegarder la santé et la résilience à long terme. de l'océan.
La Déclaration, signée par les membres du Groupe d'experts sur les océans et le Secrétariat général de l'Organisation des États Américains, souligne l'importance d'un océan sain dans la lutte contre le changement climatique, citant que les solutions basées sur les océans peuvent potentiellement réduire le « déficit d'émissions » jusqu'à 35% sur une trajectoire 1,5°C.

"Nous invitons tous les États océaniques et côtiers à s'unir dans l'objectif de la gestion durable des océans 100% et à approuver la déclaration d'action sur les océans lancée aujourd'hui par l'Ocean Panel", a déclaré Jonas Gahr Støre, Premier ministre de Norvège et coprésident du Panel Océan.

Les 18 membres du Panel Océan se sont engagés à 100% une gestion durable de l'océan sous les juridictions nationales pour faire progresser le développement économique et social à long terme — en protégeant les écosystèmes marins naturels qui soutiennent ce développement et en utilisant les ressources de l'océan de manière durable. Ensemble, ils représentent 50% des côtes mondiales et plus de 45% des zones économiques exclusives (ZEE) du monde.

Hier, les dirigeants des pays du Pacifique se sont également engagés en faveur d’une gestion holistique des océans à travers le Plan Unlocking Blue Pacific Prosperity. Le plan visera à gérer durablement 1 001 TP3T de l'océan Pacifique et à en protéger efficacement 301 TP3T, ce qui en fera l'un des plus grands efforts de conservation au monde.

« Le Pacifique s’étend sur 40 millions de kilomètres carrés, soit près de trois fois la taille de la Russie. Ce qui arrive au Pacifique est décisif pour la planète. » dit Siaosi 'Ofakivahafolau Sovaleni, Premier ministre des Tonga. « C'est pourquoi nous nous sommes engagés à protéger le 30% de notre continent bleu alors que nous nous efforçons de protéger et de gérer durablement les écosystèmes critiques. Nous voulons montrer au monde que les habitants du Pacifique sont résilients et déterminés à espérer.

Pour rendre possible ce plan ambitieux, il faudra des partenariats mondiaux et un financement adapté pour soutenir la conservation. Aujourd'hui, Carlos Manuel Rodriguez, PDG du Fonds pour l'environnement mondial (FEM), a annoncé un engagement de 125 millions de $ et le Dr Andrew Steer, président et directeur général du Bezos Earth Fund, a annoncé une contribution de 100 millions de $ à cette initiative.

La déclaration du Panel océanique appelle les pays à adopter des mesures basées sur les océans dans leurs objectifs climatiques nationaux, y compris les contributions déterminées au niveau national (CDN), les stratégies à long terme et les communications sur l'adaptation. Il invite également les pays à adopter des plans pour des océans durables (un outil politique mis au point par le Groupe) comme moyen de parvenir à une gestion durable 100%.

À propos du Groupe de haut niveau pour une économie océanique durable

Co-présidé par la Norvège et les Palaos, le Panel océanique comprend l'Australie, le Canada, le Chili, les Fidji, la France, le Ghana, l'Indonésie, la Jamaïque, le Japon, le Kenya, le Mexique, la Namibie, la Norvège, les Palaos, le Portugal, les Seychelles, le Royaume-Uni et les États-Unis. États d'Amérique. Ensemble, ces 18 pays représentent 50% des côtes mondiales, 45% des ZEE mondiales, 26% des pêcheries mondiales, 20% de la flotte maritime mondiale. Le Panel Océan est soutenu par l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour les océans. Partant d’une compréhension commune de la nécessité d’améliorer l’état de l’océan, les pays du Panel Océan s’engagent à élaborer des plans nationaux durables pour les océans dans le but de gérer durablement 100% de la zone océanique sous juridiction nationale. Apprenez-en davantage sur oceanpanel.org. Le World Resources Institute (WRI) fait office de secrétariat pour le Panel sur les océans. Apprenez-en davantage sur www.wri.org/our-work/topics/ocean.

 

Ce communiqué a été initialement publié sur le site Web du World Resources Institute à l'adresse : https://www.wri.org/news/release-ocean-panel-calls-nations-adopt-100-sustainable-ocean-management-target.

Close
back to top