La France rejoint le Panel de haut niveau pour une économie océanique durable

2 novembre 2021
Source : Panel Océan
Communiqué de presse
download

BREST, FRANCE (11 février 2022) – Aujourd'hui, le président Emmanuel Macron a annoncé que la France deviendrait le nouveau membre du Groupe de haut niveau pour une économie océanique durable (Ocean Panel). L'annonce a été faite lors du One Ocean Summit, organisé par le gouvernement français, un sommet international dédié à la préservation de l'océan où les chefs d'État et de gouvernement, les scientifiques, les acteurs économiques et financiers et les Nations Unies se sont réunis pour renforcer les gouvernance de l'océan.

L'annonce par la France de son ambition commune de gérer durablement 100% de la zone océanique sous juridiction nationale, en alignement avec les 15 autres pays du Panel Océan, intervient à un moment charnière dans le cheminement vers la réalisation des Objectifs de Développement Durable et renforce la dynamique mondiale vers un une économie océanique durable qui peut protéger les environnements océaniques et créer un monde plus équitable et prospère. La France possède la deuxième plus grande zone économique exclusive (ZEE) du monde, qui détient 10% des récifs coralliens du monde et deux des 34 points chauds de la biodiversité marine et côtière du monde.

« La France a décidé de devenir le plus récent pays membre du Groupe de haut niveau pour une économie océanique durable », a déclaré le président Macron. « En rejoignant les autres membres du Panel, la France s'engage à assurer la mise en œuvre des traités déjà existants pour protéger notre océan. Nous devons préparer l'avenir en associant les acteurs publics et privés ».

Coprésidé par le Premier ministre norvégien et le président des Palaos, l'Ocean Panel comprend également l'Australie, le Canada, le Chili, les Fidji, le Ghana, l'Indonésie, la Jamaïque, le Japon, le Kenya, le Mexique, la Namibie, le Portugal et les États-Unis d'Amérique. et maintenant la France. Ensemble, ces 16 nations représentent près de 46 % des côtes mondiales, 42 % de ses ZEE, 25 % de ses pêcheries et 20 % de sa flotte maritime. L'Ocean Panel est soutenu par l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'océan. Partant d'une compréhension commune de la nécessité d'améliorer l'état de l'océan, les pays du Panel Océan s'engagent à élaborer des plans océaniques nationaux dans le but de gérer durablement 100% de la zone océanique sous juridiction nationale.

Le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre, coprésident de l'Ocean Panel, a salué l'annonce de la France et a déclaré : « Je suis ravi de voir le président Macron et la France s'engager dans l'ambitieux programme de l'Ocean Panel. Avec un océan géré de manière durable, nous serons tous mieux équipés pour relever bon nombre de nos défis communs, tels que le changement climatique, la pollution plastique et la perte de biodiversité. Je me réjouis d'avoir le président Macron comme partenaire dans cet effort.

Surangel S. Whipps, Jr., président des Palaos et coprésident de l'Ocean Panel, a fait écho à cet accueil de la France au sein du Panel et a déclaré : « Je continue d'être encouragé par le fait que davantage de dirigeants mondiaux se joignent à nous dans la transformation vers un développement durable. une économie océanique où une protection efficace, une production durable et une prospérité équitable vont de pair pour créer un océan sain qui peut aider à résoudre les défis mondiaux tels que le changement climatique, la pauvreté et les inégalités entre les sexes.

L'année dernière, les pays ont fait des progrès considérables vers le nouveau programme ambitieux pour l'océan, Transformations pour une économie océanique durable - Une vision pour la protection, la production et la prospérité, et ont catalysé de nouvelles actions par un large éventail d'acteurs (OIG, ONG, et secteur privé). Les pays de l'Ocean Panel fondent leur travail sur une science solide comme fondement, apprenant les uns des autres et travaillant ensemble pour réaliser cette vision. L'ajout du président Macron à l'Ocean Panel, peu après l'arrivée du président Biden lors de la COP26 en novembre de l'année dernière, renforcera l'élan international vers une économie océanique durable.

À propos du Groupe de haut niveau pour une économie océanique durable

Les membres du Groupe de haut niveau pour une économie océanique durable (Groupe océan) dirigent des nations aux perspectives océaniques, économiques et politiques très diverses. Poussé par un engagement envers le partenariat, le partage des connaissances et une politique fondée sur la science, l'Ocean Panel vise à faire progresser les valeurs qui sous-tendent une économie océanique durable : une protection efficace, une production durable et une prospérité équitable. Pour plus d'informations, visitez www.oceanpanel.org et @OceanPanel

Pour des renseignements supplémentaires, contactez Katie.Wood@wri.org

Close
back to top